La nécessité d’économiser du temps sur les chantiers conduit bon nombre de constructeurs à utiliser des matériaux normalisés, et donc à commander en usine des pièces de qualités et de dimensions identiques. Il existe aujourd’hui une grande variété de matériaux préfabriqués en béton, le plus courant est le parpaing, produit de remplacement de la brique dans l’édification des murs. Cependant, les constructions par coulage de béton demeurent toujours très appréciées pour l’édification de grands immeubles et bâtiments industriels. L’ouvrier responsable du coulage de béton est le bétonneur. Il est sous la responsabilité d’un chef de chantier et peut assurer diverses missions.

Description du métier

Le bétonneur réalise des travaux sur n’importe quel type de bâtiment : habitations individuelles, logements collectifs, locaux tertiaires ou commerciaux, bâtiments industriels, etc., uniquement pour les constructions neuves.

Sur le chantier, il prépare les tranchées de fondation et les coffrages destinés à recueillir le béton. Il détermine l’emplacement et la structure du moule, prépare les bois et matériaux accessoires, puis prends les mesures et monte le coffrage autour de l’armature métallique destiné à consolider le béton. Il étançonne le coffrage afin que l’ensemble ne s’écroule pas sous la pression du béton. C’est ensuite qu’il déverse le béton dans le moule et procède au décoffrage après quelques jours. Il use d’une scie circulaire ou portative pour découper les bois du coffrage.

Sur certains chantiers, le bétonnier travaille avec des coffrages préfabriqués, son travail ne consiste alors qu’à couler le béton.

Par ailleurs, le bétonnier est amené à réaliser diverses opérations de maçonneries comme la pose de briques, de parpaings ou de pierres ainsi que la mise en place d’outils préfabriqués tels que les planchers précontraints, les pieuvres, les charpentes en béton armé, etc.

Profil requis et évolution de carrière

L’emploi s’exerce en plein air, sur des sites de constructions neuves. Le bétonnier travaille rarement seul, mais avec son équipe. Il est amené à vivre sur les lieux de construction pendant la durée des travaux afin d’éviter de fréquents déplacements. Cela implique une disponibilité de temps.

Les heures de travail sont régulières, mais il arrive que le rythme soit conditionné par le respect des délais. De plus, certains procédés techniques (coulage) demandent une rapidité d’exécution, le bétonnier doit dans ce cas posséder cette qualité.

Par ailleurs, le respect des plans et des consignes sont primordiaux pour réaliser les travaux selon les normes imposées.

La rigueur, la prudence et une bonne condition physique sont des qualités très importantes pour le métier de bétonnier.

Les diplômes de niveau IV et V comme le BEP construction du bâtiment gros œuvre, CAP construction en béton armé du bâtiment, le Bac Pro construction, bâtiment, gros œuvre, le Bac STI génie civil, sont des moyens pour accéder à ce métier.

Le bétonnier débute au SMIC, il peut d’évoluer vers le poste de chef d’équipe ou celui de chef de chantier à condition d’avoir une forte expérience et de maîtriser les techniques de construction en bâtiment. Une autre voie envisageable est de devenir artisan indépendant.